Jacqueline Loison-Brenot fait partie des 300 Pupilles de la Nation recensés dans le Jura

“J’ai 8 ans et demi, en juillet 1944 lorsque mon père est arrêté et envoyé dans un camp de concentration…”