Bonjour Gérard, Suite à un empêchement, je n’ai pu me rendre à LAUZACH comme je le pensais.
Par contre, le 8 suite à l’invitation de….. monsieur le Premier Ministre, je me suis rendue à PARIS,
cour des Invalides, et après la cérémonie, j’ai réussi à l’aborder en m’infiltrant.
Je me suis rendue compte qu’il ne m’écoutait pas car il m’a remerciée alors que c’est moi qui lui soumettait nos revendications.
Je n’ai pas perdu courage et j’ai alors abordé Mme DARRIEUSECQ.
Nous avions commencé à dialoguer, je lui parlais de notre association et là ….. pas de chance,
elle a été appelée car elle était attendue par l’ambassadrice du VIETNAM.
J’ai fait l’aller – retour en train le même jour, un peu fatigant mais j’étais malgré tout satisfaite d’avoir pu leur toucher
” deux mots ” au sujet de notre “combat”.
Je voulais quand même t’en informer.
Mes amitiés à toi et ton épouse.
Jeannine


Fédération du Morbihan