Nicole Joguet, Pupille de la Nation du conflit de la seconde guerre mondiale, publie pour la première fois son témoignage.

Elle le fait en qualité d’adhérente de la FNAPOG pour prouver que les allégations d’enfants choyés par la Nation après la perte de leurs parents « Morts pour la France » ne sont qu’une suite d’injustices et de mépris à l’égard de tous les Pupilles de la Nation et les Orphelins de Guerre.