Sélectionner une page

1°) JOURNÉE NATIONALE EN SOUVENIR DES VICTIMES DE LA RÉSISTANCE ET DES HÉROS DE LA DÉPORTATION :

Une cérémonie mémorielle s’est déroulée au Plateau de la Garenne à VANNES, en présence de M. le Préfet du Morbihan, de Mme la Directrice de l’ONaCVG, de Mme la Députée de la 1ère circonscription du Morbihan et de M. AZGAG, Conseiller départemental chargé de la mémoire. Mme BIHOUISE Martine, vice-présidente accompagnée de Mme THÉRY Hermine et de M. THÉRY Patrice, porte-drapeau titulaire ont assisté à cette cérémonie et ont représenté la FNAPOG 56.

2°) Le 160ème anniversaire du Combat de CAMERONE :

 

Invitée par les amicales d’anciens de la Légion Etrangère du Grand Ouest aux fins de commémoration du 160ème anniversaire du combat de CAMERONE et dans le plus profond respect de cette institution que Odile LE HIR, Présidente de  la F.N.A.P.O.G. 56 accompagnée de Jean-Claude GUENNEHEUX, porte-drapeau, titulaire, a assisté aux différentes cérémonies qui se sont déroulées au monument aux morts de  LARMOR-PLAGE ce dimanche 30 avril.

160 années que s’’est déroulé le combat de CAMERONE. Qui à l’heure d’aujourd’hui en a entendu parler ?

Où se trouve Camerone ?

La bataille de Camerone est une bataille qui se déroula au Mexique le 30 avril 1863. Depuis 1986, le village se nomme « Camaron de Tejeda ».

Pourquoi la Bataille de Camerone,

La bataille de Camerone est un combat qui oppose une compagnie de la Légion étrangère aux troupes mexicaines le 30 avril 1863 lors de l’expédition du Mexique.

Soixante-deux soldats de la Légion, assiégés dans une hacienda du petit village de Camarón de Tejeda (« Camerone » en français), résistent durant une journée à l’assaut de 2 000 soldats et cavaliers mexicains. À 18 heures, à court de munitions, s’apprêtant à charger à la baïonnette jusqu’à une mort certaine1, les trois légionnaires encore en état de combattre, commandés par le caporal Philippe Maine, se rendent à l’ennemi à condition de garder leurs armes et de pouvoir soigner leurs blessés, notamment leur lieutenant, blessé peu de temps avant1.

La bataille de Camerone est célébrée chaque année comme un haut fait de la Légion étrangère, le 30 avril, dans toutes ses unités.

Aller au contenu principal