Sélectionner une page

Tant de morts, tant de veuves, tant de guerres ! … Récit de Marie-France PÉRÈS nouvelles pages

                     Marie-France PÉRÈS, genèse de ce récit  Tant de morts, tant de veuves, tant de guerres ! Je commençais ainsi mon récit dans le livre « Si mon père et ma mère avait été là ». C’était il y a quinze ans et certaines personnes de mon entourage...

Françoise Goulois Résistante dès l’âge de 14 ans

Françoise Goulois, nait le 1er novembre 1921 à Bully-les-Mines. Elle est la fille de François Goulois, mineur et de Marie Dercourt qui tenait le café de l’Étoile ↓ 4, rue Roger-Salengro. Âgée de 14 ans lorsque son père décède, Françoise travaille aux côtés de sa mère....

Il exhume l’histoire des familles « rééduquées » par les nazis

lundi 29 janvier 2024  Le Républicain Lorrain MOSELLE II exhume l’histoire des familles << rééduquées >> par les nazis Le nouveau livre de Philippe Wilmouth est le fruit d’un travail de quatre années de recherches. Philippe Wilmouth, fondateur...

Tant de morts, tant de veuves, tant de guerres ! … Récit de Marie-France PÉRÈS plus de pages

                     Marie-France PÉRÈS, genèse de ce récit  Tant de morts, tant de veuves, tant de guerres ! Je commençais ainsi mon récit dans le livre « Si mon père et ma mère avait été là ». C’était il y a quinze ans et certaines personnes de mon entourage...

Orphelin de guerre, 80 ans après la mort de son père, il reçoit une pension de l’État

Incroyable information, comme quoi tout ne serait pas perdu pour nous (si nous étions italiens)…   Près de 80 ans après la mort de son père décédé lors du débarquement allié en Sicile, il obtient une pension d’orphelin de guerre avec toutes les conditions...

Gérald Nédélec un adhérent FNAPOG Grand Ouest témoigne, édifiant !

Fin décembre un adhérent du Morbihan, M. Gérald NÉDÉLEC est venu parfaire les rangs de la FNAPOG 56. Je le connais très bien, sa maman était veuve de guerre, association dont ma propre maman était présente. Il m’a confié ce document et m’a donné son accord...

Le combat d’une petite fille pour son grand-père et notre appel à madame Patricia Mirallès

Chers Ami(e)s, Vous partagerez avec nous la déception, la tristesse de Stéphanie RAMOS à la lecture de la réponse de Madame la Secrétaire d’État. Bien sûr il y a la loi, une loi bien restrictive qui empêche toute reconnaissance posthume de faits d’armes et nous en...
Aller au contenu principal