Sélectionner une page

 « Lorsque dans notre pays on parle de courage et de grandeur, c’est vers les  croix de Guerre que se tournent les regards » (citation d’Alphonse JUIN, Maréchal de France).

 Le Congrès National de L’ASSOCIATION NATIONALE DES CROIX DE GUERRE et de la VALEUR MILITAIRE « Villes décorées » s’est tenu ce mercredi 5 octobre 2022 à LORIENT « ville martyre » lors de la seconde guerre mondiale, devenue le 28 février 1949 chevalier de la Légion d’honneur et croix de guerre avec palme.

 Leurs actions :

 

  • VALORISER la citation à l’Ordre de la Nation, la « Marque du courage » des villes décorées de la croix de Guerre 1914-1918 et/ou 1939-1945.

 

  • MAINTENIR le lien entre les villes et villages décorés de la croix de Guerre aux heures du danger,

 

  • SE SOUVENIR des sacrifices consentis par les générations passées,

 

  • APPORTER une aide morale et un soutien dans les démarches au profit des administrés : combattants et victimes civiles.

 

La FNAPOG 56  a été invitée par Monsieur LE FLOCH, Président des Anciens Combattants de la commune de KERVIGNAC (Morbihan) à se rendre  au Monument aux Morts de LORIENT (Place Glotin)  afin d’assister à cette cérémonie en présence de Madame Elodie LE FLOCH, Maire de ladite commune.

Nous rappellerons ici que la commune de Kervignac, ainsi que ses voisines de Merlevenez, Nostang et Sainte-Hélène ont payé un lourd tribut durant cette période, d’août 1944 à mai 1945. Le bourg a été entièrement détruit, pilonné par environ 35 000 obus. Le clocher de l’église est tombé le 10 novembre 1944. La commune fut le théâtre de vifs combats pendant le siège de Lorient. À ce titre, la croix de guerre lui a été attribuée le 11 novembre 1948. Le conflit a fait 49 morts sur la commune, civils et militaires.

Sur son territoire, des points stratégiques étaient tenus par les Allemands : la forteresse et les miradors de Kermoello ; le camp allemand de Kermainguair ; le poste de commandement des liaisons de l’Atlantique à Kérandin, le Pont-du-Bonhomme et ses ouvrages d’art, seul point de passage d’un côté à l’autre de la rade.

 

 

Rédactrice LE HIR Odile

Présidente F.N.A.P.O.G. 56

Aller au contenu principal