Sélectionner une page

jeudi 21septembre 2023

Région /Lorraine

Quatre cimetières inscrits en Meurthe-et-Moselle

Jean-Christophe Vincent

Le cimetière américain de Thiaucourt-Regnéville. Photo Jean-Christophe Vincent

En Meurthe-et-Moselle l’Unesco a inscrit au patrimoine mondial quatre sites funéraires et mémoriels de la Première Guerre mondiale : le cimetière militaire et mémorial américain « Saint-Mihiel American Cemetery and Memorial », à Thiaucourt-Regnéville, le Carré des Français des victimes civiles de Gerbéviller, la Nécropole nationale française et le cimetière militaire allemand de Pierrepont.

Avec 4123 tombes, le cimetière militaire et mémorial de Thiaucourt­ Regnéville fait partie des trois plus grands cimetières américains en Europe. Ce site funéraire est implanté sur le plateau dominant de la vallée du Rupt-de-Mad, un lieu symbolique reconquis par l’armée américaine lors de la réduction du Saillant de Saint-Mihiel. La plupart des soldats qui y sont inhumés ont perdu la vie lors de l’offensive américaine d’août-septembre 1918.

Le Carré des victimes civiles de Gerbéviller est composé de 41 tombes. II possède en son centre un obélisque surmonté d’une croix en hommage aux habitants de Gerbéviller victimes d’exécutions collectives menées par les troupes allemandes. La Nécropole française de Pierrepont compte 3 758 sépultures et deux ossuaires. Elle est liée aux combats dits « batailles des frontières ».

Au Cimetière militaire allemand de Pierrepont reposent 3 017 soldats allemands morts dons les combats du 23 août 1914.

 

Aller au contenu principal